L'hygiène

L'hygiène au masculin. Le bain n’a pas la cote dans les foyers français ! Que ce soit par conviction écologique ou économie d’argent, les français ne sont pas très friands de bains : 61 % d’entre eux ne prennent pas de bain fréquemment. Seuls 18 % prennent un bain une fois par semaine, cette tendance est plus forte chez les femmes. 20 % des français ne prennent pas de douche quotidienne La douche n’est pas une habitude d’hygiène systématique pour tous les français. 20 % d’entre eux ne se douchent qu’une fois tous les 2 jours ou moins. Ils sont par exemple 3,5 % à ne se doucher qu’une fois par semaine alors que 11,5 % des français se douchent plusieurs fois par jour. L’étude montre un léger écart entre les hommes et les femmes, ces dernières étant plus nombreuses à se doucher une fois par jour (71,7 % des femmes contre 63,3 % des hommes). De même que les habitudes sont différentes parmi les personnes âgées de 65 ans et plus : environ 40 % de cette population ne prend pas de douche quotidiennement. La barre de rame de métro/bus élue « objet le plus sale » ! La majorité des français (54 %) pense qu’une barre de rame de métro ou de bus est l’objet le plus sale de la vie quotidienne. Arrivent ensuite le clavier de l’ordinateur, la poignée des toilettes et la cuvette des toilettes, en dernière position.

Le scientifique franco-canadien Hubert Reeves revient sur l'accroissement des allergies et des asthmes… et paradoxalement, sur l'importance des bactéries pour être en bonne santé. Il rappelle que des études récentes montrent qu'aux Etats-Unis, les Amish – ces populations qui refusent la vie moderne – seraient 10 fois moins sensibles aux allergies que les Américains habitués à leur confort (sanitaires, eau courante, électricité).  "Ce sont les microbes présents dans les étables, les débris végétaux et le lait cru qui stimulent le système immunitaire des enfants et les protègent contre les allergies" expliquent les chercheurs. Ainsi, il vaudrait mieux limiter les mesures antiseptiques afin de laisser se développer la flore microbienne bénéfique à notre organisme…En résumé, on continue de se laver les mains pour éviter de transmettre les mauvais microbes, mais on oublie les gels et autres lingettes de toutes façons mauvaises pour la santé.

*********************************************************************************************************************************** 

Comment lutter contre la transpiration et les mauvaises odeurs ?

Comment éviter les auréoles sous les aisselles ainsi que les mauvaises odeurs lorsqu'il fait chaud ? Il y a le déodorant, mais aussi d'autres astuces. On vous les révèle.

S'habiller et s'aérer

Une des premières choses à faire lorsque vous commencez à transpirer, c'est de refroidir votre corps. Les ventilateurs ou les éventails peuvent faire l'affaire. Afin d'améliorer la ventilation de votre corps, la meilleure solution est de s'habiller en fonction de la température extérieure. Des vêtements légers et amples offrent une meilleure aération et donc une meilleure régulation de la température corporelle. Préférez le coton, la laine ou le lin et évitez au maximum les matières synthétiques, qui ont tendance à contenir la chaleur entre votre peau et le tissu.

Une hygiène impeccable !

On le dit déjà bien assez souvent mais l'hygiène est extrêmement importante. Elle attaque le problème des mauvaises odeurs à la source, en supprimant les bactéries responsables de celles-ci. Voici quelques conseils pour une hygiène optimale :

 prenez une douche une fois par jour. Prendre une douche après une activité sportive permet de limiter la prolifération des bactéries,

 lavez-vous les mains régulièrement, avant chaque repas et après être passé aux toilettes,

 séchez-vous bien la peau, les bactéries prolifèrent plus rapidement dans les zones humides.

Si l'hygiène ne suffit pas, rasez-vous ou épilez-vous. En effet, les poils sont aussi des nids à bactéries !

Mangez bon, mangez bien !

Certains aliments donnent des odeurs encore plus fortes à la sueur. C'est le cas de l'ail, des oignons et des épices.

D'autres comme les agrumes limitent le développement des bactéries. Véritable remède écolo, il vous suffit de passer un demi citron ou une mandarine sous le bras pour neutraliser les mauvaises odeurs.

Autre conseil : ne buvez ni trop froid, ni trop chaud. Cela dérègle le corps, ce qui a tendance à donner le résultat opposé à celui recherché. Préférez plutôt des boissons tièdes. Ce conseil ne s'applique absolument pas, bien entendu, pour la bière...

Le café, l'alcool et le tabac favorisent également la transpiration. Il est donc conseillé de les limiter en cas de grande chaleur.

Les déodorants et anti-transpirants

Le déodorant ne lutte pas contre la transpiration mais, comme son nom l'indique, contre les mauvaises odeurs. Privilégiez les sticks qui durent plus longtemps que les sprays.

Les anti-transpirants, quant à eux, ont pour but de limiter la transpiration. Ils resserrent les pores de la peau et empêchent l'évacuation de la chaleur. Ils sont bien plus efficaces que les déodorants. Nous rappelons par la même occasion que la pierre d'alun, souvent citée comme déodorant naturel, est composée d'alun de potassium soit... du sel d'aluminium à 100 %. Malheureusement, comme bon nombre de produits efficaces, ils possèdent leur côté obscur... De nombreuses controverses donneraient aux anti-transpirants des risquesdecancers, en raison des substances qu'ils contiennent. L'Agence Française de Sécurité Sanitaire (l'Afssaps) a publié un rapport en octobre 2011 concernant l'évaluation du risque lié à l'utilisation de l'aluminium dans les produits cosmétiques. L'organisme y recommande une restriction de la concentration en aluminium à 0,6 % dans les produits déodorants et anti-transpirants et de ne pas s'en servir sur une peau épilée ou rasée pouvant présentée de micro-lésions, par principe de précaution. En effet, il n'a pas été possible de dresser une liste des risques sanitaires liés à l'utilisation de sels d'aluminium, mais il n'est pas exclu que cela puisse avoir un rapport avec certains cancers et la maladie d'Alzheimer. Les industriels n'appliquent pas la recommandation de l'Afssaps pour l'instant, il ne vous reste plus qu'à être vigilant sur la composition des produits.

Préférez les sticks aux sprays, ils durent plus longtemps.

Relaxez-vous

Le stress est un élément favorisant la transpiration. Si vous êtes sujet à ce genre de situation, apprenez à gérer vos émotions. Calmez-vous et relaxez-vous !

Des solutions plus radicales

Si ces conseils ne fonctionnent toujours pas pour vous et que la transpiration excessive devient handicapante (on parle alors d'hypersudation), des solutions plutôt radicales peuvent être envisagées. 

 L'ionophorèse

Utile contre la transpiration excessive des pieds ou des mains, l'ionophorèse consiste à ioniser votre peau par le biais d'impulsions électriques faibles. Il vous suffit de plonger vos mains ou vos pieds dans une bassine d'eau ionisée qui enverra de petits courants électriques pendant 20 minutes et ce, trois fois par semaine. C'est la solution la moins coûteuse et la moins risquée. Malheureusement, tout arrêt prolongé du traitement entraîne à nouveau une hypersudation.

 Le botox

Et oui, le botox n'a pas que des "vertus" anti-ride, il est également utilisé pour bloquer les effets de la transpiration sur la peau. Sans vouloir décourager certaines personnes, les injections sont plutôt douloureuses et ne fonctionnent que quelques mois. Le coût de l'opération n'est pas pris en charge par la sécurité sociale.

 La chirurgie

Opération irréversible, la chirurgie est réservée aux cas les plus graves. Cette méthode consiste à sectionner les nerfs commandant la sudation des aisselles. Ce procédé est très controversé et peut s'avérer risqué, provoquant notamment une hypersudation d'une autre partie du corps.

Comment lutter contre la transpiration et les mauvaises odeurs ?

La transpiration est un phénomène physiologique normal, qui concerne tout le monde. Il permet de réguler et de maintenir la température du corps à 37°C. Un être humain évacue environ 1 litre de sueur par jour. Ce chiffre peut monter jusqu'à 10 litres en fonction du degré de stress, de la température extérieure ou encore de l'activité physique exercée. 

Le problème de cette sudation, c'est que l'odeur dégagée est souvent malodorante voire gênante. La sueur en elle-même ne sent rien, c'est son contact prolongé avec la peau qui lui donne cette odeur nauséabonde. En effet, les millions de micro bactéries qui se développent sur les zones humides de notre corps, se nourrissent de cette sueur créant ainsi les mauvaises odeurs.

DES AVIS SUR LES DÉODORANTS :

Déodorant en spray Adidas Fresh Impact, Cool Tech . 

Steeve est un néophyte en matière de déodorant puisqu'il déclare ne jamais en utiliser. Il a choisi cette nouveauté d'Adidas, dont il juge le parfum et l'application satisfaisants : "oui, c'est assez agréable à appliquer. Lorsque que l'on sort de la douche cela donne un petit coup de fouet". Le déo sèche rapidement et son packaging fait écho au parfum très frais et marin du produit, qui persiste jusqu'au soir. Romain s'est ainsi senti frais toute la journée. 

Verdict : "Je pense que je vais continuer à utiliser le déo. En revanche, je ne sais pas si je le rachèterai car je n'en ai pas vraiment besoin. C'est un bon produit à l'action efficace. Ce déo tient ses promesses et il est très agréable à utiliser. A réserver au plus sportifs d'entres nous car il est très puissant. Prix : 3.75 euros.

Déodorant protection 24h, anti traces et anti taches, Nuxe Men

Chaque matin, Vincent utilise un produit en bille (Sanex) et un autre en spray (Dove Men Care). Il est donc très exigeant en matière de protection anti-transpiration. Son choix s'est arrêté sur ce déodorant de Nuxe Men, sans sels d'aluminium et sans alcool, au format assez réduit. Ce détail est assez avantageux selon notre testeur, car il peut ainsi l'emporter partout sans être trop encombré. En revanche, la bille est aussi plus petite, ce qui lui a donné l'impression de devoir la passer plusieurs fois et d'utiliser plus de produit. Mais, il a largement convaincu notre testeur : "Le produit est très efficace, puisqu'il me protège aussi bien que ma combinaison spray + bille. Le parfum est léger et discret, ce qui est un point fort." Le packaging a aussi enthousiasmé Johann.

Verdict : "Du fait du prix, ce déo reste un vrai produit de Nuxe. Mais l'efficacité est top. De plus, du fait de la petitesse de la bille, l'impression d'utiliser plus de produit qu'il n'en faut me gênerait à long terme."  Prix : 7,40 euros

Déodorant bille efficacité 24h Monoprix Homme

Monoprix vient tout juste de lancer sa gamme de cosmétiques masculins, dont est issu le déodorant à bille testé par Jérome. Celui-ci a pour habitude d'utiliser tous les matins le déo en stick de Sanex. Stéphane a vraiment apprécié cette nouveauté : ce déo sèche vite ; sa texture est douce et pas trop liquide ; son parfum léger et frais. Notre testeur n'a pas ressenti le besoin de remettre du déodorant pendant la journée, il a été emballé même s'il trouve le packaging un peu terne.

Verdict : "J'ai été très surpris de son pouvoir de tenue et de sa grande résistance. Je me suis senti très frais toute la journée. C'est un très bon produit, je sens que je vais craquer. je vais continuer à l'utiliser."  Prix : 3,50 euros

***********************************************************************************************************************************

Transpiration des pieds : remède de grand-mère

transpiration des pieds

Comment lutter contre la transpiration des pieds ?

La mauvaise odeur des pieds est très désagréable… Pour sentir bon des pieds, découvrez ce soin naturel. Le bain de pieds au thé permet de réduire efficacement les mauvaises odeurs. En effet, le tanin présent dans le thé permet de réguler la transpiration des pieds. Vous pouvez enfin respirer !

Remède de grand-mère contre les odeurs de pieds

  1. Faites chauffer l’eau dans une casserole.
  2. Mettez-y les sachets de thé noir.
  3. Laissez bouillir pendant 10 minutes.
  4. Une fois l’eau tiède, versez-la dans votre bassine.
  5. Trempez-y vos pieds pendant environ 15 minutes.
  6. Séchez soigneusement vos pieds, y compris entre les orteils.

Ingrédients

  • 4 sachets de thé noir
  • 1 litre d’eau

Équipement

  • Une bassine
  • Une serviette éponge
  • Une grande casserole

Les conseils de nos grands-mères

  • Faire des bains de pieds régulièrement pour lutter contre la transpiration.
  • Changer de chaussettes tous les jours est préférable pour éviter les mauvaises odeurs.
  • Préférez les chaussettes en coton ou en laine plutôt que les chaussettes en nylon ou polyester. Celles-ci empêchent les pieds de bien respirer.
  • Se laver les pieds tous les jours permet de combattre la transpiration excessive.

***********************************************************************************************************************************

Mauvaise haleine : 10 astuces naturelles

Quelles sont les solutions pour stopper la mauvaise haleine ?

Beaucoup de personnes se plaignent d’avoir mauvaise haleine. Les causes peuvent être multiples : caries, gencives, problèmes de digestion … La bouche contient des millions de bactéries qu’il faut éliminer pour retrouver une bonne haleine.

10 astuces de grand-mère pour garder une haleine fraîche

Se brosser les dents après chaque repas

Pour combattre les germes présents dans la bouche, il est important de se brosser les dents. A faire après chaque repas si possible, pour éliminer les résidus d’aliments coincés entre les dents qui sont responsables de la mauvaise haleine.

Nettoyer sa langue

On l’oublie souvent, mais la langue aussi contient des bactéries ! Brossez-vous délicatement la surface rugueuse de la langue pour vous débarrasser des cellules mortes. Utilisez soit votre brosse à dents ou un gratte-langue.

Boire beaucoup

Il est important de boire chaque jour au moins 1,5 litre d’eau pour lutter contre la mauvaise haleine. S’hydrater est indispensable pour garder une haleine fraîche. Par exemple, la mauvaise haleine du matin est due à un manque d’hydratation.

Faire régulièrement des bains de bouche

Les bains de bouche sont efficaces pour réduire la mauvaise haleine et combattre les bactéries. Faites des bains de bouche naturels, plusieurs fois par jour si nécessaire : bain de bouche au bicarbonate de soude, bain de bouche aux clous de girofle …

Utiliser un hydropulseur

L’hydropulseur vous débarrassera des ingrédients coincés entre les dents, ce qui vous permettra d’avoir meilleure haleine. A défaut, utiliser du fil dentaire, qui est utile aussi, mais moins efficace.

Le citron

Cet antiseptique naturel éliminera les bactéries de votre bouche. Croquer un citron ou boire son jus vous aidera à vous débarrasser de la mauvaise haleine.

Le persil

Mâcher du persil après chaque repas rafraichit l’haleine ! Surtout si vous avez consommé de l’ail avant… Cependant, vous aurez certainement du persil coincé entre les dents !

Autre alternative : Se rincer la bouche avec une infusion de persil :

1- Portez un grand verre d’eau à ébullition dans une casserole.
2- Mettez-y 3 brins de persil, 3 clous de girofle et une pincée de cannelle.
3- Filtrez et rincez-vous la bouche avec l’eau.

Mordre un clou de girofle

Le clou de girofle est excellent pour vous donner une bonne haleine. Vous pouvez mordiller un clou de girofle en fin de repas.

La menthe

Finir le repas avec une tisane ou un thé à la menthe vous aidera à garder une haleine fraîche.

Le bâton de cannelle

La cannelle a des propriétés naturelles pour stopper la mauvaise haleine. Sucer un bâton de cannelle pour avoir une bonne haleine.

Les conseils de nos grands-mères

  • Éviter l’excès d’alcool et de tabac qui sont souvent la cause d’une mauvaise haleine.
  • Consulter un dentiste environ tous les 6 mois pour vérifier votre dentition.

 

RETROUVEZ PLEINS D'ASTUCES ET DES REMEDES DE GRAND-MÈRE  SUR  :  http://www.grands-meres.net/

***********************************************************************************************************************************

Comment combattre les effets de la transpiration ?

Comment lutter contre les mauvaises odeurs et les auréoles sous les bras ? 

Pas besoin d'attendre l'été pour connaître des problèmes de transpiration. Certains hommes ont tendance à vite suer, notamment sous les bras. La transpiration n'est pas une fatalité. La phrase parait simpliste. Presque comme un slogan publicitaire. Pourtant, elle a du sens. Non, messieurs, vous n'avez pas à subir les effets d'une transpiration excessive. Qu'il s'agisse de transpiration nocturne ou diurne. Il n'y a pas que le déodorant dans la vie. Pour de nombreux hommes, la première solution pour lutter contre la transpiration au quotidien est évidemment le déodorant. Les marques ne manquent pas d'arguments pour vous convaincre que leur nouvelle création est la meilleure pour lutter contre les auréoles : effet "glaçon", efficacité "longue durée", système anti-traces blanches sur les vêtements noirs... Mais dans les faits, l'efficacité de ces déos n'est pas toujours avérée. Sans compter que certains produits sont assez agressifs pour la peau – celle des aisselles étant très fragile.

Pensez au talc !

Alors, si vous souhaitez trouver une alternative au déodorant, le talc peut s'avérer une solution idéale. Si cette poudre peut prendre soin de la peau des bébés, elle est donc tout à fait recommandée pour vos dessous de bras. Mais pour les hommes dont les aisselles ne sont pas épilées ou en cas de forte chaleur, l'efficacité du talc peut être limitée dans le temps.


Tee-shirt anti-auréoles DayDry - Anti-transpiration

DayDry, une marque de référence ?

Tout n'est pas perdu pour autant. Certaines marques se sont spécialisées dans les produits anti-transpirants. Ou, tout au moins, pour lutter contre les effets néfastes de la transpiration. La bien nommée marque DayDry, du laboratoire Goodcare, propose ainsi toute une gamme d'accessoires, du patch anti-auréoles à fixer sur ses tee-shirts ou chemises au déodorant hebdomadaire résistant à la sueur et au bain et qui permet de neutraliser les odeurs du corps pendant 5 jours. Simple argument de vente, pensez-vous ? Cela dépendra peut-être de votre sudation mais on peut vous dire que ces produits sont plus efficaces que de nombreux déodorants. Enfin, la marque propose aussi des tee-shirts anti-auréoles et anti-transpiration à l'efficacité là aussi réelle. Certes, ces produits ne répondront peut-être pas à tous vos problèmes de transpiration excessive et on ne vous garantit évidemment pas que la sueur disparaitra de vos aisselles, mais DayDry apporte déjà une solution efficace.

**********************************************************************************************************************************

Hygiène masculine

La toilette intime homme n'est pas un sujet dont on parle facilement. Pourtant l'hygiène intime des hommes ne doit pas être négligé. Si les filles ont tendance à se laver trop scrupuleusement, les garçons eux, en général, ne se lavent pas assez. Comment nettoyer son pénis pour éviter les maladies.

Se laver entièrement le corps une fois par jour est indispensable. À l'adolescence l'odeur du corps s'intensifie. Après la toilette, on peut utiliser un déodorant doux et sans alcool de préférence. Le sexe de l'homme a une discrète odeur tout à fait naturelle qui peut même être appréciée par sa ou son partenaire. Mais elle peut être désagréable si l'hygiène quotidienne n'est pas respectée. En effet, les sécrétions intimes (pré sperme, smegmaSubstance blanche et odorante sécrétée sur le gland et le clitoris) stagnent si elles ne sont pas lavées. Elles finissent par coller, démanger et éventuellement s'infecter. Il est donc important de bien nettoyer le glandExtrémité renflée du pénis jusqu'à sa base pour enlever tous les dépôts blanchâtres. Pour cela, il est nécessaire que le garçon non circoncis : opération qui consiste à enlever une partie ou la totalité du prépuce. Elle peut être faite pour des raisons religieuses, culturelles, hygiéniques ou médicales.  fasse glisser son prépuceFine peau qui recouvre l'extrémité du pénis, le gland, dès la naissance. Il doit pouvoir être rétracté facilement. jusqu'à la base du gland (on parle de décalotter le gland).

La toilette intime homme n'est pas un sujet dont on parle facilement. Pourtant l'hygiène intime des hommes ne doit pas être négligé. Si les filles ont tendance à se laver trop scrupuleusement, les garçons eux, en général, ne se lavent pas assez. Comment nettoyer son pénis pour éviter les maladies.

Le pénis

La toilette du pénis ne doit pas s'effectuer différemment que le reste du corps. Mais  bien entendu décalotter le gland pour le nettoyer, mais pas plus d'une fois par jour.

ATTENTION  : Si vous n'arrivez pas à décalotter votre gland, consultez un médecin, et si possible, un urologue.

Avec quoi se nettoyer?

Le savon n'est pas utile. L'eau claire suffit. Elle éliminera les cellules mortes et l'accumulation des sécrétions sous le prépuce qui risquerait de provoquer des mycoses et surtout de transmettre à la partenaire des candidoses. La région anale ne doit pas non plus être oubliée. La toilette au savon doit toujours s'achever par un rinçage soigneux puis par un séchage minutieux. L'utilisation de papier toilette jetable est recommandée.

Recommandations aux sportifs

Après le sport, après l'effort, afin d'éviter une quelconque macération qui pourrait entraîner des irritations et des infections, prenez une douche. Aussi, préférez les sous vêtements en coton aux autres. Le port de sous vêtements en fibres synthétiques peuvent provoquer par frottement des irritations. 

La toilette des hommes et des femmes, avant et après l'amour

Avant l'amour

Un rapport avant la toilette intime relève de son propre goût ou celui des partenaires car elle peut être interprétée différemment par chacun soit comme un signe de délicatesse soit comme un affront.

Après l'amour

Il faut quand même le savoir, l'amour n'est pas sale et juste après, il n'est pas utile de se précipiter vers la salle de bain pour faire un nettoyage à fond. Si l'envie s'en fait sentir, un peu d'eau suffit. Les mordus de l'hygiène pourront juste aller uriner, afin d'éviter une possible infection.Au moment des règles, seulement, la toilette est conseillée car le sang pourrait risquer de véhiculer un développement microbien, donc une infection. Seule, dans le cas de rapports sexuels multiples, et après un rapport anal, une toilette s'impose. 

Conseils pour le rasage

Pour le rasage du visage, il existe différentes possibilités que tu peux tester pour choisir celle qui te convient le mieux.

  • Le rasoir électrique est rapide et facile à manier, il dessèche par contre la peau - l'utilisation de crème après rasage peut soulager.
  • Le rasage à la lame est plus périlleux (risque de petites lésions) mais permet un travail plus fin qui offre une douceur incomparable et durable en plus d'une réelle sensation de fraîcheur; le rasage devient alors un geste pour se faire plaisir!

***********************************************************************************************************************************

L'hygiène intime au masculin

L'hygiène intime semble être devenue le nouveau credo des mâles d'aujourd'hui. "Parfois trop", prévient le Dr Marie-Claude Benattar, gynécologue. Retour sur les bases de la propreté, entre raffinement et virilité, en tenant compte des véritables exigences du sexe.

Cible des publicitaires, les hommes ont grimpé bien des échelons en matière d'hygiène. Conquis par la vogue d'une propreté sans odeur ! C'est face à certains excès que le Dr Marie-Claude Benattar, gynécologue tire la sonnette d'alarme. À la douche matinale peut s'ajouter celle avant le rapport, ou encore après. Sans oublier celle dans le vestiaire des clubs de sport. La tendance est au sexe propre, trop peut-être ! Quand fendillements, démangeaisons, ou plaques rouges apparaissent, certaines questions se posent !

Les clés d'une bonne hygiène intime au masculin

L'hygiène, c'est important. Les bases en sont simples. "Sous la douche quotidienne, je préconise de se savonner avec un savon doux, tout le corps, et surtout de bien se rincer" précise le Dr Benattar. Insister sur les zones pileuses reste une priorité, en particulier celle des aisselles et du pubis... avec plus de délicatesse pour cette dernière bien sûr.

Et pour le pénis, on fait quoi ? "Laisser couler l'eau savonneuse sur un sexe décalotté suffit" ajoute la spécialiste. Inutile donc de vous acharner comme si vous étiez "sale". Rappelons que la peau du pénis est plus fine, que celle du reste du corps, alors tenez-en compte ! Autre détail important : le séchage, pour éviter une humidité persistante dans cette zone.

L'amour propre

Vouant un véritable culte à la propreté, notre société traque toutes traces d'odeurs et de transpirations, perçues comme gênantes... Alors que le fantasme autour de la grosse brute velue au Marcel auréolé de sueur caracole en tête des sondages féminins, nos hommes eux, filent tout doux sous la douche se laver avant les ébats. Objectif : sentir bon, et de ne plus exhaler l'odeur de transpiration. On ne va pas s'en plaindre, d'autant plus si on est adepte du sexe oral ! Toutefois, "il est inutile de vous frictionner, comme si vous aviez conduit les vaches aux pâturages, ou bien battu le foin" suggère le Dr Benattar. Laisser couler l'eau savonneuse devrait suffire à vous rafraîchir, le corps et l'esprit.

Après les rapports, certains sentent le besoin de se laver, et plus particulièrement les "parties intimes". "Comme quoi les idées reçues, autour du "sexe sale" ont la vie dure" relève la gynécologue. La spécialiste est formelle : le fait d'avoir eut un rapport ne nécessite pas obligatoirement une douche. Explications : Dans des conditions normales, le sexe de la femme est tapissé d'une flore équilibrée. Les lactobacilles qui la composent empêchent la prolifération des germes pathogènes par inhibition de leur croissance. En revanche dans le cas de périodes de règles ou de présence de spermicides, un passage sous la douche s'impose !

Les signes d'une hygiène excessive

De nouvelles pathologies apparaissent, qui ont trait à une hygiène excessive. Prenez un homme qui a une activité sexuelle et sportive soutenue, il n'est pas rare qu'il passe sous la douche entre 2 à 3 fois par jour. En ligne de mire également, les nageurs qui cumulent chlore, et savonnages vigoureux ! Or le corps possède son propre système d'auto-nettoyage. Un excès d'agents lavants peut alors perturber cet écosystème avec à la clé l'effet inverse et l'apparition de symptômes variés : "Une hygiène excessive peut créer des coupures, des gerçures, des irritations chroniques, des petits points rouges, ce sont les vaisseaux sous la peau qui sont congestionnés" liste le Dr Benattar. Son conseil : dès l'apparition des symptômes, consultez un médecin et évoquez vos habitudes en termes d'hygiène... Un traitement, une crème hydratante et un retour à des normes d'hygiène plus adaptées devraient suffire.

***********************************************************************************************************************************

On sait qu’il est très important de boire au quotidien. Un litre d’eau par jour selon les règles généralement édictées. Mais qu’en est-il vraiment ? 

Il est évident et répété à longueur de journée dans les spots publicitaires, qu’il faut bien s’hydrater au quotidien. Mais de quoi parle-t-on exactement ? De quelles quantités ? Et de quel type d’hydratation ? 

Boire de l’eau, à quoi ça sert ? Le fait de transpirer permet au corps de réguler notre température. Mais à travers ce mécanisme, nous perdons une quantité non négligeable d’eau mais aussi de minéraux. Il est donc essentiel de s’hydrater, certes, mais de manière régulière, avec de l’eau, voire avec une eau riche en minéraux (l’eau de Saint-Yorre notamment) et en quantité importante en cas d’activité physique intense.

Eh oui, c’est bien de l’eau dont vous avez besoin ! Parce que si l’on boit du vin rouge, les effets vont être bien différents, et votre corps ne sera pas rechargé en éléments essentiels... Vous seriez peut-être alors dans un état psychologique vous permettant d’être à l’aise, mais tout en vous faisant souffrir physiquement, ce qui n’est pas le but recherché, n’est-ce pas ? 

Quand on transpire, il faut donc boire ! Mais quand on ne transpire pas, il faut boire aussi, car on élimine de l’eau par de nombreux moyens (transpiration, selles, urine...). Et puis, la température ambiante ainsi que la température de l’eau ingérée ou des aliments avalés avant une séance d’entrainement peut également avoir une incidence plus ou moins importante sur la transpiration. Vous buvez, donc vous transpirez. Et vous transpirez, donc vous devez boire. On ne vous le répètera donc jamais assez : buvez de l’eau ! Et encore plus en cas d’activité physique ! Allez, je vais m’acheter une bouteille d’eau et direction la salle de sport !

***********************************************************************************************************************************

 Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site. N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site.
Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.

K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.  

DRAGON  GROUPE :  LEADER des sites internet dédié aux hommes . Créateurs de projets et de sites Web.

Copyright 2013 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

Ajouter un commentaire